CADOS

Accueil du site > Commission LGBT du PS 06 > DELEGATION FEDERALE SOCIALISTE AUX QUESTIONS LGBT : les propositions

DELEGATION FEDERALE SOCIALISTE AUX QUESTIONS LGBT : les propositions

samedi 16 juin 2007, par Benoit A


Novembre 2005,

Notre fédération a décidé, depuis plus de deux mois de participer de manière directe aux efforts des associations de défense des droits gays et lesbiens, en adhérant au Collectif Azuréen pour les Droits des Orientations Sexuelles (CADOS). Le travail entrepris avec nos partenaires par la délégation fédérale LGBT (Lesbienne, Gay, Bi et Transsexuelles) doit se poursuivre avec le même esprit d’initiative en répondant à trois grands principes :

a) L’action grâce à la participation militante toujours renouvelée de la délégation fédérale LGBT aux événements qui s’imposent comme temps forts, durant l’année ou de manière ponctuelle, de la lutte pour les droits gay et lesbiens : Marche des fiertés (juin), Journée mondiale de lutte contre le SIDA (le 1er décembre), Commémoration du souvenir de la Déportation. Une information de l’ensemble de ces événements continuera d’être dispensée aux militants pour assurer les meilleurs mobilisations.

De plus la délégation se rendra disponible pour aller relayer les positions du partis socialiste et de la fédération des Alpes Maritimes dans les Salons, Conférences et Journées concernés par les thématiques gay et lesbiennes.

b) La pédagogie, qui doit rester au cœur de l’engagement de la délégation fédérale aux questions LGBT. Cette dernière s’engage à participer ou à proposer en propre des projets de manifestations tournées vers les militants ou vers l’extérieur.

De plus, en lien étroit avec la délégation nationale aux questions LGBT du Parti socialiste, des initiatives, le relais d’actions et des publications de brochures devraient voir le jour, pour clarifier au plus juste les positions du Parti sur les nombreuses questions qui occupent l’univers LGBT : l’ouverture du mariage ou de l’adoption aux couples de même sexe, la lutte conte l’homophobie, les questions de droits d’asile, le transsexualisme…

c) L’ouverture aux acteurs de terrain, dans le cadre du partenariat, riche en perspectives, avec les associations qui composent le CADOS. Nationales comme locales, abordant des problématiques multiples, ces associations apportent une expertise précieuse pour le parti et la fédération sur de nombreuses questions.

Benoît ARNULF
Délégué aux questions LGBT
de la Fédération des Alpes-Maritimes

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette